Blog Detail

La poissonnerie artisanale et sa clientèle

Les commerces alimentaires de proximité ont une très belle image en France et les valeurs qu’ils associent à cette image prouvent à quel point ils aiment ce type de commerce. Dans la vie de tout les jours, la boulangerie est le commerce en France qui est considéré comme indispensable, s’en suit les charcuteries qui occupent 62% de place et les poissonneries qui occupent 59% d’importance en tant que commerce auprès des français. !

Que pense les clients de la poissonnerie ?

Pour la plupart des clients, les commerces alimentaires font que les villes sont très animés car ils sont dépositaires d’un véritable savoir-faire pour 82,5% des clients. Ce sont des points très importants à capitaliser qui constituent une identité forte pour les entreprises du secteur.

Plus de la moitié des Français estiment que les commerces ne sont pas soucieux de l’environnement. Les poissonneries tout comme les autres commerces alimentaires à proximité doivent donc utiliser à leur avantage des principes écologiques afin de convaincre au mieux leurs clients.

Cependant, l’image du poissonnier est bonne parmi la majorité de ses clients. La poissonnerie obtient une très bonne cote auprès de ses clients, surtout les plus âgées qui adorent ce secteur. A contrario de 15% de jeunes qui ont une mauvaise image de la poissonnerie.

L’importance de la proximité

Plusieurs clients(85% pour être plus exact) de la poissonnerie qui habitent en ville estiment qu’il serait plus avantageux d’avoir une poissonnerie à proximité. Ce chiffre varie pour les clients habitant dans une commune (soit 87,1 pour être précis)

Qui sont les cibles des poissonniers ?

Les clients de la poissonnerie font avant tout parti de la zone urbaine soit environ 61%, plus spécifiquement présents dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants. 37,1 % des clients de la poissonnerie résident en centre-ville ; 39 % vivent en zone rurale et 17,6 % des clients de la poissonnerie vivent dans une agglomération de moins de 2 000 habitants. !

Il est également important de noter que 62% des clients sont fidèles à leur poissonnier. Chose assez étonnante c’est que la jeune clientèle du poissonnier est du sexe féminin. !

A combien s’estime le panier moyen des clients ?

En moyenne les clients dépensent 30,6 euros chez leur poissonnier. Plus de la moitié des individus qui vont dans une poissonnerie dépensent entre 19 et 40 euros. Bien évidemment, le montant moyen pour ce type de personne est de 25 euros. !

La fréquence d’achat au fil du temps reste relativement constante. Le poisson étant un aliment fragile, les clients voulant en consommer ne peuvent pas trop en acheter en même temps. !

Achats en poissonnerie

Sur quels critères se basent les clients lors de leurs achats en poissonnerie ?

Les critères les plus importants sur lesquels se basent les clients lors de leurs achats en poissonnerie sont les suivants:

  • La qualité des produits pour 80 pourcent d’entre eux.
  • Le rapport qualité-prix pour 57%
  • L’origine des produits pour 52,4 % d’entre eux et ;
  • La composition des produits pour 42% d’entre eux

Les types d’achats réalisés :

Chez un poissonnier les achats sont en fait répartis entre des achats en gros pour des occasions exceptionnelles et des achats quotidiens. !

Les clients qui ne viennent que quelques fois dans leurs poissonnerie, sont plutôt ceux qui effectuent des achats de type exceptionnels, ce qui représente en gros 45,5% des clients. Les achats quotidiens sont majoritairement effectués par les clients qui viennent occasionnellement 2  à 3 fois par semaine dans le mois.

Les achats varient en fonction du besoin pour plus de la moitié des clients de la poissonnerie, plus précisément dans les communes rurales. !

La période de l’année agit aussi énormément sur les décisions d’achat des clients qui seront plus enclin à acheter du poisson dans des périodes plus chaudes. !

Les achats en poissonnerie sont également rendus possible en fonction du budget  des clients plus précisément des femmes. Les personnes âgées de moins de 35 ans vont plutôt vouloir acheter la même chose plus souvent que les autres clients (22 % pour les moins de 35 ans contre 11 % pour l’ensemble des clients). !

 

Share Now: